L'actu du Nîmes Olympique

le 23 décembre 2013

Qui veut sauver Nîmes olympique ?

L’avant-dernier de la Ligue 2 cherche un entraîneur. Le casting a commencé. Les candidats potentiels ne manquent pas

Qui entraînera Nîmes Olympique en 2014 ? Qui tentera de maintenir les Crocos en Ligue 2 ? C’est la question que tout le monde se pose. Certains susurrent que Jean-Louis Gazeau connaît déjà la réponse. Sont-ce les mêmes qui assuraient que le club serait vendu en 2013 ? Pour l’instant, c’est le flou total et il vaudrait mieux que cette situation ne dure pas.

Ni Benezet, ni Blaquart

Procédons par élimination : le futur coach ne sera ni Michel Benezet, ni Bernard Blaquart. Le premier, adjoint de Zvunka et père de Nicolas (Evian), « n’a pas les diplômes. Il faudrait un prête-nom et je suis contre », lance Jean-Louis Gazeau. Le deuxième, qui a assuré un brillant intérim à Tours (L2) la saison passée, n’est pas venu pour cela. « Il est trop bon à la formation, il faut le laisser à sa place de directeur du centre, balaie le président. Celui que l’on choisira devra venir seul, car je suis satisfait du travail du staff. »

Boghossian ? Papin ? Fernandez ?

Alain Boghossian ? C’était plutôt l’idée de Christophe Maillol. Elle n’est pas mauvaise. L’ex-international cherche un club pour se lancer : il avait postulé à Sochaux, s’est dit intéressé par l’OM. En parlant de Marseille… et Jean-Pierre Papin, qui a l’expérience de ce niveau ? Le nom de Jean Fernandez, remercié de Montpellier, revient également avec insistance. D’un côté, le technicien a besoin de souffler. De l’autre, il vit tellement le football qu’il pourrait vite replonger. Gazeau n’a pas démenti.

Quand le patron des Crocos a engagé Victor Zvunka, il avait sérieusement étudié la candidature d’Hubert Velud. Mais ce dernier vient de succéder à Rolland Courbis à l’USM d’Alger.

Sinon, dans la liste de l’Unecatef des entraîneurs libres, on trouve des noms intéressants : Landry Chauvin, Thierry Goudet, Franck Priou, Patrick Remy… Vendredi, Gazeau a démenti les pistes Romano, Bazdarevic ou Ollé-Nicolle. Le profil qu’il recherche ? « Un coach qui nous fasse gagner ! Et qui permette au club de retrouver ses racines et son côté familial, avec un peu plus de dialogue ». Victor Zvunka appréciera.


source : www.midilibre.fr
crédits photos : www.midilibre.fr


Mots clés : , , , ,