L'actu du Nîmes Olympique

le 08 novembre 2013

Nîmes olympique n’a pas le droit à l’erreur

Les footballeurs nîmois reçoivent ce vendredi soir, 20 heures, au stade des Costières, le dernier de Ligue 2 du CA Bastia. L’entraîneur Victor Zvunka, suspendu, regardera le match des tribunes.

Il l’a prouvé à Lens puis à Nancy : Nîmes Olympique sait perdre 1-0. Maintenant, il s’agit de commencer à gagner 1-0. Ces victoires par le minimum qui sont souvent décriées par le public et les spécialistes mais qui font tellement de bien. Et qui dénotent une vraie solidité défensive. Les Marseillais, adeptes du succès étriqué la saison dernière, en sont nostalgiques. En L1, les Lillois de René Girard en sont friands. Ça gagne petit, mais ça se voit au classement.

« Derrière, ça nous colle au cul… »

Les Crocos ne se sont jamais imposés par la plus petite des marges en championnat. Ils l’ont fait une fois cet été, en Coupe de la Ligue à Laval. Ils se contenteraient volontiers de ce score, ce soir face au CA Bastia. À force de rentrer bredouille des déplacements (2 points en 6 voyages), « on est dans l’obligation de gagner à domicile », reconnaît Benmeziane, buteur maison (4 buts, tous aux Costières). Parce que « derrière, ça nous colle au cul… »

A 2 points du premier relégable

Les Gardois sont 16e, avec un petit point d’avance sur Châteauroux, 17e , et deux sur Laval, 18 e et premier relégable. Et huit sur le promu corse, zéro victoire, qui fait une pâle lanterne rouge : c’est le plus mauvais dernier de Ligue 2 à ce stade depuis… Alès, il y a près de vingt ans. Les insulaires ont encaissé 9 buts lors de leurs deux dernières sorties, 0-3 à Créteil et 1-6 à Troyes.

Cinq matchs avant la trêve

« C’est un match essentiel, mais il faut essayer de ne pas regarder le classement. On doit faire une bonne série sur les cinq matches qu’il nous reste avant la trêve, et ça doit commencer là. Je n’aime pas jouer contre les équipes qui n’ont rien à perdre, avoue Kovacevic. Je crois que ça dépendra de nous : si on est bons, on gagnera. » L’entraîneur partage l’avis de son milieu récupérateur : « Le plus important dans cette rencontre, c’est nous, notre contenu. Sur notre valeur, on doit la remporter. »

Pour cela, Victor Zvunka fera « confiance à l’équipe qui s’est mise en place ces dernières semaines. Il faut l’encourager. On a du mal à décoller, mais on n’a jamais été relégables. Et on est mieux aux Costières », où Nîmes reste sur deux victoires et un nul. L’idée, c’est de « se positionner le plus vite possible dans les dix premiers ». Ce qui semble être le nouvel objectif du club.


source : www.midilibre.fr
crédits photos : www.midilibre.fr


Mots clés : , , , ,