L'actu de Montpellier

le 18 avril 2013

Montpellier : René Girard assure « qu’il n’y a aucun contact »

René Girard, actuel entraîneur du MHSC, est en fin de contrat à la fin de la saison. Le coach montpelliérain évoque son avenir sans pour autant s’en inquiéter.

Le prochain entraîneur du Montpellier Hérault sera connu en début de semaine prochaine. Attendu à la fin du mois sur l’île de la Guadeloupe, Louis Nicollin souhaite régler le problème de la succession de René Girard avant son départ pour l’outre-mer.

« Je peux aussi rester tranquille pendant une saison et tailler mes oliviers »

Pour l’actuel coach du MHSC, en revanche, l’avenir s’écrit toujours en pointillés. Plus ou moins annoncé en contacts avec des clubs de Ligue 1 (Rennes, Lille, Évian…), le Vauverdois a affiché hier une sérénité rafraîchissante. « J’ai soixante balais et j’ai toujours eu par habitude de penser d’abord collectif assure l’entraîneur des champions de France, je suis quelqu’un qui aime s’investir à fond mais je n’ai pas envie non plus de m’emmerder. Je vais voir ce qui va se passer. Je peux aussi rester tranquille pendant une saison et tailler mes oliviers. Je ne repartirai que dans une aventure pour laquelle je serai pleinement motivé. »

« Vauvert serait ravi de m’accueillir »

René Girard Accepter n’importe quel challenge n’est donc pas au programme du Gardois. Personnage entier et loyal, René Girard n’a pas envie de se forcer et se dit prêt à refréner son envie. « J’ai toujours du peps et la passion qui va avec assure-t-il, mon départ de Montpellier ayant été annoncé voici plusieurs semaines, il se dit beaucoup de choses, c’est normal. Mais à ce jour, je vous assure qu’il n’y a aucun contact. J’espère que cela va bouger. »

Et le technicien du MHSC d’ajouter, malicieux. « J’ai remis récemment les prix du challenge René Girard à Vauvert et je sais que les dirigeants du FCV seraient ravis de m’accueillir. C’est déjà ça… »

La possibilité de devenir consultant pour une chaîne sportive

Pour autant, c’est bel et bien la perspective d’une année sabbatique qui semble se préciser pour le Gardois. Avec en prime la possibilité de rejoindre la cohorte de consultants foot sur les chaînes sportives du PAF (paysage audiovisuel français). « C’est quelque chose que j’ai déjà fait, avec Canal Plus, et que je referais avec plaisir » indique-t-il, « cela permet de rester dans le circuit et de voir de nombreux matches. Je ne suis pas un professeur du football, mais je peux encore donner un avis intéressant. »


source : www.midilibre.fr
crédits photos : www.midilibre.fr


Mots clés : , , , , , ,