L'actu de Montpellier

le 17 juillet 2013

Montpellier enchaîne face à Arles-Avignon

Le MHSC est toujours invaincu après deux matches de préparation.

Cinq buts inscrits, toujours aucun encaissé : Montpellier enchaîne avec succès les matches de préparation. Après avoir battu Mende (DH), samedi (0-3), les hommes de Jean Fernandez ont récidivé, mardi en Provence, face à Arles-Avignon, pensionnaire de Ligue 2, au terme d’un match qu’ils ont largement dominé face à une opposition plus conséquente que trois jours plus tôt en Lozère et durant lequel les deux équipes ont terriblement souffert de la chaleur.

Sanson et Bakar dans la coup

C’est Sanson, une des recrues, qui avait parfaitement suivi une frappe de Bakar, un autre nouveau venu, repoussée par Butelle et le poteau, qui a ouvert le score dès le quart d’heure de jeu. C’est Charbonnier, fraîchement entré en jeu, qui a doublé la mise à huit minutes du coup de sifflet final en frappant d’une vingtaine de mètres.

« Vingt minutes intéressantes »

« Il y a eu vingt minutes intéressantes, les vingt premières, note Jean Fernandez, privé de nombreux titulaires en puissance (Aït Fana, Camara, Hilton, Mounier, Saihi, Congré). Il y avait alors du liant entre les lignes. Après, l’équipe a donné des signes de fatigue et a manqué de lucidité. On a été beaucoup moins bon. » À ce moment-là de la saison, où il faut digérer une préparation intensive tout autant que la chaleur, le technicien héraultais s’attendait à un tel scénario.


Réactions après Arles/Avignon 0-2 MHSC par mhscfoot

Face à Clermont à Sète

« C’est le cheminement logique d’une préparation », note-t-il, sans oublier d’insister sur le bon comportement de la défense, qu’il considère comme l’enseignement positif de cette rencontre. « On n’a pas concédé beaucoup d’occasions (deux précisément, parfaitement négociées par Jourdren aux 7e et 52 e , NDLR). On a même été assez discipliné dans ce secteur. »

Montpellier poursuivra sa préparation samedi à Sète, face à Clermont (L2). Compte tenu du programme qu’il a concocté à son équipe d’ici-là, Jean Fernandez prévient : « On va encore souffrir. »



source : www.midilibre.fr
crédits photos : www.midilibre.fr


Mots clés : , , , , , ,