L'actu de Montpellier

le 26 octobre 2013

Mercato – OL – Bedimo : «En 2012, Montpellier n’était pas vendeur»

Arrivé à l’OL début août, Henri Bedimo revient dans les colonnes de Planète Lyon sur son choix de s’engager avec Lyon cet été.

 

Henri Bedimo est l’une des rares recrues estivale de l’OL, avec Gaël Danic et Miguel Lopes. C’est, pour le moment, le seul des trois à avoir répondu aux attentes. « L’année du titre de Montpellier (2012, ndlr), j’avais déjà eu des contacts avec Lyon mais c’était difficile parce que je venais d’être élu meilleur latéral gauche de Ligue 1, le club n’était pas vendeur et venait de revaloriser mon salaire », explique Bedimo dans les colonnes de Planète Lyon.

 

Ça peut vous intéresser :

EXCLU Mercato – OL – Bedimo : «J’avais des contacts avec West Ham et Sunderland»

 

« C’ETAIT LA DEUXIEME FOIS QUE LYON M’APPROCHAIT »

Le latéral gauche poursuit : « Certes, l’OL m’attirait déjà mais je ne suis pas du genre à aller au clash, je prône toujours le dialogue parce que la force ne résout pas tout. Cet été, c’était donc la deuxième fois que Lyon m’approchait. Mon conseiller m’a demandé si la proposition lyonnaise m’intéressait alors que j’était en pourparlers avec des clubs de Premier League, comme Sunderland et Cardiff » .

 

« LYON, IL Y AVAIT L’EUROPE »

Henri Bedimo a alors choisi le challenge lyonnais : « J’ai choisi l’OL parce que je préférais rester en Ligue 1. Surtout qu’à Lyon, il y avait une possibilité de jouer l’Europe. Personnellement, j’ai connu les grandes équipes de l’OL quand elles alignaient les titres. Moi, je me prenais des 4-0, à l’extérieur comme à domicile. Lyon était une machine puissante qui nous surclassait à chaque fois. Déjà, tu les croisais dans le tunnel, tu te demandais comment tu allais sortir du match… »

Retrouvez toute l’actualité du mercato en cliquant ici

Retrouvez toutes les vidéos en cliquant ici


source : www.le10sport.com
crédits photos : www.le10sport.com


Mots clés : , , , , , , ,