L'actu de Montpellier

le 06 octobre 2013

L’OL coule à pic à Montpellier

Montpellier n’a fait qu’une bouchée de l’Olympique Lyonnais, avec un succès 5-1. La défense de l’OL a explosé en vol devant les assauts de Mounier, Cabella et Montano, laissant la formation de Rémi Garde dans le doute total. 

En déplacement à la Mosson, Lyon avait une dernière chance de redresser la barre avant la trêve internationale, histoire de ne pas trop perdre de terrain avec les équipes de tête. Pourtant, c’était bien Montpellier, roi du match nul cette saison, qui donnait tout d’entrée de jeu pour faire la différence. Après une frappe de Gomis au-dessus (5e), Cabella manquait l’immanquable avec une tête à bout portant hors du cadre sur une remise de Mounier (13e). Dans la foulée, sur une action précise, Cabella décalait Montano dans la surface, qui s’y prenait à deux fois pour tromper Lopes (1-0, 15e). La rencontre était rythmée, et Jourdren s’employait sur une tête croisée de Briand (19e) puis une reprise de l’ailier lyonnais, et enfin une tête en extension de Gonalons (34e). L’OL allait mieux, et pouvait même bénéficier d’un pénalty, mais M. Lannoy ne sifflait rien malgré un tacle par derrière de Stambouli sur Lacazette dans la surface. Mais la défense lyonnaise était encore une fois en souffrance, et après une parade de Lopes sur un tir sous la barre de Cabella, le corner était fatal. Laissé seul à sept mètres du but, Mounier marquait facilement de la tête (2-0, 45e) pour plonger son club formateur dans le doute à la pause. 

L’espoir renaissait toutefois juste après la pause, sur un exploit individuel de Lacazette ponctué par une frappe flottante des 25 mètres, qui trompait un Jourdren peu inspiré (2-1, 48e). Mais Montpellier n’avait pas le temps de douter, Montano provoquant un pénalty en raison d’une faute de Lopes sur sa sortie loin du but. Cabella transformait (3-1, 59e) et s’offrait même un doublé sur un énième ballon en profondeur, conclu par un tir à ras de terre au premier poteau (4-1, 64e). Dans la foulée, l’OL perdait les pédales, Cabella délivrant une merveille de centre au second poteau pour la reprise de la tête de Montano (5-1, 67e). La suite était beaucoup moins passionnante vue l’écart, mais Gonalons parvenait tout de même à voir rouge pour un deuxième avertissement à la 83e. Une mauvaise nouvelle de plus pour Rémi Garde, qui va certainement apprécier la trêve international et le retour possible de quelques défenseurs, tant ce secteur de jeu est actuellement en grande difficulté. Pour Montpellier, le réveil attendu a bien eu lieu, et la manière ainsi que la maestria de Cabella rassureront probablement les sceptiques du côté de la Paillade.  

source : www.foot01.com
crédits photos : www.foot01.com


Mots clés : , , , , , ,