L'actu de Montpellier

le 18 février 2013

Football : selon Bédimo Montpellier « peut revenir »

Le défenseur du MHSC croit toujours à l’Europe. A condition que son équipe, vainqueur contre Nancy (1 à 0) samedi, confirme à l’extérieur.

Contre Nancy, ce fut un match difficile et une victoire laborieuse…

On va retenir d’abord les trois points ! C’était l’essentiel. Il y avait quand même une belle équipe en face, qui joue sa survie en Ligue 1. Et puis, les conditions, sur ce terrain, n’étaient vraiment pas terribles même si c’est quand même mieux que la neige (sourire)… On a essayé de mettre de la vitesse dans le jeu mais, franchement, ce n’était pas évident avec tous ces faux rebonds sur une pelouse qui ne nous aide pas beaucoup. À défaut de prendre les points à l’extérieur, si on continue à faire carton plein à domicile comme on le fait depuis un petit moment déjà, on ne sera quand même pas loin de notre objectif.

Vous redevenez un prétendant à l’Europe après cette 7e victoire de rang à La Mosson ?

On l’a toujours été ! On n’a pas dit non plus qu’on gagnerait tous nos matches, à domicile et à l’extérieur, jusqu’à la fin de la saison. Ce n’est pas être prétentieux que de dire qu’on veut être dans les cinq premiers. C’est une forme de confiance qu’on entretient dans le groupe. Maintenant, on sait aussi qu’on n’est pas les seuls à viser ça. Il faut continuer à travailler en sachant qu’il reste encore beaucoup de points à prendre et qu’en faisant une série on peut vite revenir.

Ce match contre Nancy peut-il vraiment légitimer ces ambitions européennes ?

Non, bien sûr. C’est vrai que cela été très difficile contre un prétendant au maintien mais tous les matchs sont compliqués et importants. Les trois points, je me répète, il n’y a que ça qui compte. Il y avait de la frustration après Saint-Etienne parce qu’on était sur une bonne dynamique et qu’on a fait un non-match contre eux (NDLR : défaite 4-1). On avait à cœur de se rattraper et de continuer à rester très conquérants à domicile parce qu’on sait que nos ambitions passent d’abord par là. Maintenant, il faut confirmer à l’extérieur.

Ça passe par une bonne performance à Évian où vous vous rendez le week-end prochain…

(Il coupe) Eux, on le sait, ils nous ont toujours tapés ! Vu que c’est un match à l’extérieur, bon voilà… Le décor est planté (rires).

C’est votre bête noire ?

Plus sérieusement, oui, c’est une équipe qui ne nous réussit pas mais on n’est pas les seuls. On a vu qu’il y avait beaucoup d’équipes qui se cassaient aussi les dents là-bas. Ils ont un style de jeu qui ne nous convient pas forcément mais on va aller là-bas en étant ambitieux, pour essayer de ramener quelque chose. Si on prend un point, ça sera pas mal, en sachant que, derrière, il y aura la réception de Rennes (qui avait éliminé le MHSC en demi-finale de la Coupe de la Ligue, NDLR). Là, je peux vous dire qu’on a très envie aussi de les retrouver…


source : www.midilibre.fr
crédits photos : www.midilibre.fr


Mots clés : , , , , , ,