L'actu de Montpellier

le 28 janvier 2013

Football : Montpellier, le champion tourne une page

Le MHSC s’est imposé samedi face à Sochaux (2 à 0). Il est aujourd’hui neuvième au classement à quatre points de la quatrième place (Rennes, 36 points).

Il est venu, il est resté à l’écart, et il est reparti, sans un mot. Avant de s’envoler pour la Thaïlande, jeudi dernier, Louis Nicollin a fait un tour par Grammont mais, contrairement à ses habitudes, il n’a pas poussé, cette fois, jusqu’au bureau de René Girard et de son staff. Le président montpelliérain est resté en limite du domaine d’entraînement, s’installant avec Michel Mézy dans le bungalow qui sert de salle de presse et cette attitude suffisait à dire la distance qui s’est installée depuis quelques semaines entre le patron du MHSC et son entraîneur.

Divorce entre le coach et le président ?

Entre les deux hommes, qui ont rendez-vous en mars, le divorce n’est pas encore prononcé, mais ça y ressemble alors que le mercato suggère une vraie ligne de démarcation. « Pris de court » par le départ de son capitaine Mapou Yanga-Mbiwa mardi dernier pour Newcastle, et 8 M€, René Girard, en fin de contrat en juin prochain, n’a pas forcément vu venir le virage de la rigueur financière. Sportivement, il ne lâchera rien mais ses envies d’ailleurs, qui se devinent plus qu’elles ne se disent, jusqu’ici, n’en ont forcément été que renforcées.

Belhanda, Utaka, Bédimo : à qui le tour ?

Où va Montpellier, alors que chaque jour éloigne un peu plus Belhanda et que cette dernière semaine de transferts va forcément alimenter encore les rumeurs, ou les offres fermes, en direction de Utaka ou Bédimo notamment, les plus sollicités ? Voire d’autres ? Effrayé par les hausses salariales accordées en début de saison (on parle d’une masse salariale multipliée par 2,5), hanté par les exemples de ses amis lensois ou auxerrois, aujourd’hui en Ligue 2 après avoir goûté au rêve éphémère de la Ligue des champions, Louis Nicollin a décidé de prendre le toro par les cornes, persuadé que la pérennité de son club passe par là.

« Des départs plus nombreux »

« Nous avons consenti des efforts financiers et nous sommes obligés de revenir sur des bases moins élevées », indiquait Laurent Nicollin, vendredi dans France Football. Et le président délégué du MHSC d’indiquer que « les départs risquent d’être plus nombreux qu’on l’avait imaginé ». Si ce n’est pas cet hiver, ce sera inévitablement en juin alors que se posera aussi la question de l’avenir de garçons comme Estrada ou Hilton, notamment, dans une fin de cycle d’ores et déjà annoncée et redoutée par les supporters. Sans attendre la victoire de samedi contre Sochaux, c’est déjà la saison prochaine que Louis Nicollin a commencé à préparer. Sur l’autel d’une génération dorée.


source : www.midilibre.fr
crédits photos : www.midilibre.fr


Mots clés : , , , , , ,