L'actu de Montpellier

le 26 septembre 2013

Football / Ligue 1 : Montpellier, pour une mise aux points

Un succès ce jeudi soir à La Mosson (21 h), contre Rennes, en clôture de la 7e journée de L1, permettrait au MHSC, 15e, de se donner un peu d’air et d’aborder la suite plus sereinement. Même si Rennes, qui reste sur trois matches sans encaisser de but, c’est du costaud.

Quatre matches nuls en six rencontres ! Montpellier Hérault est-il parti pour inquiéter le record détenu depuis 2005 par les Girondins de Bordeaux, qui avaient accumulé vingt nuls en 38 rencontres ? Si l’on en juge les prestations actuelles du MHSC, mi-figue, mi-raisin, le coup est jouable. Serait-il pour autant profitable au club héraultais ? Pas sûr car, depuis l’instauration de la victoire à trois points, les adeptes du nul sont souvent à la traîne… L’idéal est donc de gagner des rencontres. Dès ce soir, par exemple…

La première heure à Evian « demande confirmation »

Opposés à une formation rennaise qui surfe sur la vague (trois succès, un nul lors des quatre derniers matches), les joueurs de Jean Fernandez n’ont d’autre choix que de sortir une prestation de haute tenue pour espérer obtenir leur deuxième succès de la saison. « La bonne performance d’Évian, où nous avons une fois encore réussi à marquer deux buts, demande confirmation », assure le technicien montpelliérain. « Nous avons besoin de points et allons tout mettre en œuvre pour les prendre face à Rennes. Mais eux aussi voudront la gagne. »

Le bon équilibre, enfin ?

Revenus frustrés de leur voyage en Savoie (2-2), les joueurs héraultais savent néanmoins que leur prestation fut l’une des plus accomplies depuis le début du championnat. Plus compacts au milieu, ils furent aussi plus tranchants offensivement. « L’avenir nous dira si l’on a enfin trouvé le bon équilibre », note Fernandez Évian. « Ce fut bien, mais cela reste un match. C’est sur la durée que nous pourrons mesurer les progrès du groupe. »

Trois matches en huit jours

Face aux Bretons, l’entraîneur montpelliérain aurait souhaité aligner la même équipe de départ. Mais les suspensions de Stambouli et Tiéné (ce dernier également blessé) vont l’obliger à revoir ses plans. « Il existe plusieurs possibilités, notamment en défense. Nous avons aussi des jeunes capables d’intégrer l’équipe à tout moment. » Et le technicien d’ajouter, en forme de clin d’œil. « L’exemple de Sanson, qui est parvenu à faire sa place, est un message fort pour les autres jeunes. Mais aussi un exemple à suivre. » Surtout dans l’optique du déplacement à Ajaccio, dimanche, qui sera le troisième match en huit jours du MHSC.



source : www.midilibre.fr
crédits photos : www.midilibre.fr


Mots clés : , , , , , ,