L'actu de Montpellier

le 08 octobre 2013

Football / Ligue 1 : Montpellier, enfin décomplexé ?

Vainqueur explosif de Lyon dimanche (5-1), le MHSC, qui restait sur cinq matches nuls de rang mais pointe désormais à la 8e place de la Ligue 1, a signé un match référence qui lui permet de voir l’avenir avec plus de sérénité. Sans s’enflammer.

Qui l’eut cru ? Pouvait-on imaginer un tel scénario de la part d’une équipe qui avait pris la fâcheuse habitude de remplir ses verres à moitié depuis le début de la saison ? Magnifique incertitude du sport ! Qui inflige au meilleur club français de ces quinze dernières années une déroute historique… Qui transforme une formation montpelliéraine sur la retenue en une machine de guerre débridée. Retour sur une métamorphose spectaculaire.

Les critiques font avancer

À la sortie des vestiaires, une analyse quasi identique. Qu’elle provienne de la bouche de Rémy Cabella, Benjamin Stambouli, Laurent Nicollin ou même Morgan Sanson. « On avait à cœur de faire taire les critiques », dira le jeune milieu de terrain corse, auteur d’une prestation exceptionnelle. « Notre petite équipe et nos petits joueurs ont quand même marqué cinq buts à Lyon », ironisera pour sa part le président délégué.

Et si les joueurs montpelliérains avaient finalement besoin d’un bon coup de pied aux fesses pour filer droit ? Sans aller jusqu’aux sifflets, idiots, visant Rémy Cabella, il est probable que la relative frilosité des médias et l’inquiétude affichée de certains supporters aient boosté les hommes du président Nicollin. « Je persiste à penser que nous ne méritions pas cela, soufflera Jean Fernandez, l’entraîneur héraultais. Mais la réaction du groupe est très largement appréciable. »

Morgan Sanson, la trouvaille géniale

Il fait partie de ceux qui crèvent l’écran depuis quatre matches. Morgan Sanson, 19 ans depuis le 18 août, est en passe de devenir la révélation du championnat. Face à Lyon, dimanche, l’ancien Manceau a encore régalé par sa capacité à bien défendre, mais aussi à jouer vite de l’avant et à délivrer des caviars, comme sur le deuxième but de Cabella. « C’est vrai que tout va bien pour moi actuellement », apprécie le milieu du MHSC. Gagner mon premier match en Ligue 1 face à Lyon, qui est mon club de cœur, c’est exceptionnel. Reste à marquer mon premier but. Mais tant que l’équipe gagne, cela n’a aucune importance. »

Appelé pour la première fois en équipe de France espoirs, Morgan Sanson sera suspendu face à Lille. René Girard ne regrettera certainement pas son absence…

Faut-il s’emballer et rêver plus haut ?

Simplicité et humilité. La totalité des réactions des joueurs montpelliérains après le succès face à l’OL tournait autour de ces deux thèmes. D’abord parce que, dimanche, le MHSC a écrasé une équipe présentant une défense digne du CFA, totalement dépassée et régulièrement battue sur les ballons joués dans la profondeur.

Ensuite parce que la maison MHSC n’a plus pour habitude de “prendre feu”. Ni dans un sens ni dans l’autre. « Il faut juste se servir de cette belle prestation pour continuer à travailler et à progresser, souligne Stambouli. Tout va si vite dans le football. Attachons-nous à remettre les mêmes ingrédients que dimanche et tout ira bien. »



source : www.midilibre.fr
crédits photos : www.midilibre.fr


Mots clés : , , , , , ,