L'actu de Montpellier

le 08 février 2013

Football : El Kaoutari veut ramener « un point, au moins… » de Saint-Etienne

De retour de la Coupe d’Afrique des nations, le défenseur marocain rêve d’accrocher l’Europe. Et ça passe par un bon résultat de Montpellier, samedi (coup d’envoi à 17 h), dans le chaudron vert.

La déception de la Coupe d’Afrique des Nations est-elle digérée ?

Ce ne fut pas simple car nous avions très envie de poursuivre l’aventure et atteindre les quarts de finale, au minimum. Nous avons un groupe qui vit parfaitement bien ensemble et devoir se quitter trop tôt, sans avoir perdu le moindre match, c’est assez difficile. Mais la vie continue. En 2015, la CAN se disputera chez nous, au Maroc, et j’espère que cette fois, elle sera pour nous.

D’autant qu’il reste une belle fin de saison à vivre avec Montpellier…

Oui, tout à fait. L’Europe n’est pas loin et on a les arguments pour aller la chercher. Tout le monde a bien travaillé cette semaine afin de se présenter à Saint-Étienne dans les meilleures conditions.

Obtenir un résultat positif semble indispensable…

Il faut prendre un point, au minimum, car il s’agit d’un concurrent direct pour l’Europe. Saint-Étienne est une très belle équipe, mais nous n’allons pas la regarder jouer. Nous sommes également une bonne équipe. Et ils le savent…

Craignez-vous l’ambiance surchauffée du stade ?

Non pas du tout. On aime l’ambiance du Chaudron. C’est chaud là-bas, mais c’est là que nous sommes capables de nous sublimer. L’ambiance ne m’inquiète pas, bien au contraire.

Ce sont leurs attaquants, alors ?

Ils ont des attaquants puissants et rapides, comme Brandao ou Aubameyang. Mais on est capable de les arrêter. Je fais confiance à mes partenaires.

Jusqu’à présent, les “gros bras” ne vous ont pas réussi. Pour quelle raison ?

Je ne sais pas, c’est difficile à expliquer. Je sais simplement que, désormais, il faut enchaîner les bons résultats. On est prêt pour cela, le combat ne nous fait pas peur, à Saint-Étienne ou ailleurs.

À titre personnel, vous semblez toujours sur une bonne dynamique…

Tout va bien pour moi, c’est vrai. J’ai la chance de jouer et d’avoir la confiance du coach. Mais je ne m’emballe pas, c’est en bossant que la récompense arrive. L’an passé, l’équipe a été performante sans moi, il n’y avait rien à dire. Là, avec le départ de Mapou (Yanga-Mbiwa), une place supplémentaire s’est libérée. À moi de tout donner pour la mériter.

Votre avenir est-il à Montpellier ?

Je ne réfléchis pas vraiment à cela. Mon contrat s’achève en juin 2014 et on discutera de cela à la fin de la saison, voire à l’issue de mon contrat. J’aimerais rester à Montpellier, c’est ma ville.

Jusqu’à la fin de votre carrière ?

Non quand même pas. Il faudra bien partir un jour, je pense, pour voir autre chose. Mais nous n’en sommes pas là.


source : www.midilibre.fr
crédits photos : www.midilibre.fr


Mots clés : , , , , , ,