L'actu de Montpellier

le 02 décembre 2013

Fernandez, piqué ou enfoncé ?

«Je suis sûr que ça va le piquer». En se déjugeant lui-même concernant sa décision d’avoir fait venir Jean Fernandez à Montpellier l’été dernier -«je pense avoir fait une connerie», a-t-il affirmé dans le Midi Libre-, Louis Nicollin avait une idée derrière la tête : secouer son entraîneur et par la même occasion son équipe, premier non-relégable après sa quatrième défaite de la saison concédée vendredi soir sur la pelouse de Marseille (0-2). «Je pense qu‘il veut réveiller tout le monde, confirme Rolland Courbis. S’il avait envie de virer Fernandez, il n’aurait besoin de personne. Il le ferait en trois secondes, sans prendre de gants ni article au préalable. Connaissant Loulou, il a certainement dit ça sous le coup de la déception.» Dans le contexte actuel, cette sortie au vitriol ne risque-t-elle pas toutefois d’avoir l’effet inverse ?

source : www.lequipe.fr
crédits photos : www.lequipe.fr


Mots clés : , , , , , , ,