L'actu de Montpellier

le 03 mai 2013

Avant MHSC-Brest, zoom sur Teddy Mézague, l’heureux élu

Titularisé à Ajaccio, Teddy Mézague, le défenseur héraultais récolte enfin le fruit de sa patience.

Il fait partie des rares gens heureux actuellement au Montpellier Hérault. L’un des seuls pour qui cette fin de saison en pente douce est un rayon de soleil dans un quotidien morose. Teddy Mézague, 22 ans, né à Marseille, mais formé au MHSC, a la banane.

Samedi dernier, en Corse, il a connu sa première titularisation en Ligue 1. Associé à Vitorino Hilton dans l’axe de la défense, il a même tiré son épingle du jeu, en dépit d’une entame délicate.

« Il y a eu, c’est vrai, une légère montée d’adrénaline en début de rencontre » admet le jeune de frère de Valéry, l’ancien milieu de terrain du club héraultais, « mais au final, je ne suis pas mécontent de ma prestation. Je suis surtout déçu par le résultat. »

Le cheminement du jeune défenseur n’a pas été de tout repos

Contrairement à ses amis de la “génération Gambardella 2009’’, le Marseillais a dû patienter de longs mois avant de connaître l’ivresse de l’élite. « Ce n’est pas facile, car la frustration est réelle. Jouer en CFA 2, attendre que le coach vous fasse signe, n’est jamais simple, mais je me suis accroché et je tiens ma récompense. »

« Ma prolongation de contrat doit intervenir rapidement »

Une période d’autant plus délicate que Teddy Mézague sera en fin de contrat dans un mois. « Je ne vais pas vous cacher que j’ai commencé à réfléchir à la situation. Mais là, je suis rassuré. Si ce n’est pas encore signé, ma prolongation de contrat doit intervenir rapidement. »

Un bonheur n’arrivant jamais seul, demain soir, face à Brest, le capitaine de l’équipe de CFA 2 devrait être à nouveau associé à Hilton, Bédimo reprenant sa place dans le couloir gauche en lieu et place d’El Kaoutari, suspendu. « Je n’ai aucune garantie » assure-t-il, « mais je l’espère.

« Brest est une équipe qui a déjà un pied en Ligue 2 et elle va tout donner sur les quatre derniers matches. À nous d’être rigoureux et efficaces. Même si nous n’avons plus grand-chose à jouer, nous devons faire plaisir à nos supporters. »

Quant au prochain changement d’entraîneur, Teddy Mézague se dit serein et déterminé : « Le futur coach doit regarder nos matches. Il peut se faire une idée sur mes qualités et mes défauts. »


source : www.midilibre.fr
crédits photos : www.midilibre.fr


Mots clés : , , , , , ,